4 erreurs (trop) classiques en marketing d’influence

Le marketing d’influence est devenu un outil de plus en plus important pour les entreprises qui cherchent à promouvoir leurs produits et services. Cependant, quand on réalise une campagne d'influence, il arrive parfois que l'on commette des erreurs. Les conséquences d'une erreur de communication peuvent être financières, mais aussi toucher à l'image de la marque auprès du public.

Il est donc important de connaître ces erreurs et de savoir comment les éviter. Dans cet article, nous allons examiner les 4 erreurs les plus fréquentes en matière de marketing d’influence et discuter des moyens de les éviter ou de les rattraper.

Ne pas cibler le bon public

Le ciblage est une étape essentielle dans le marketing d'influence. Cela signifie que vous devez connaître le profil, les intérêts et le comportement de votre public cible. Cela vous permettra notamment de savoir quels influenceurs et quelles plateformes sont les plus susceptibles d'atteindre ce public, mais également comment adapter la communication.

Si vous ne ciblez pas le bon public, vous risquez d'avoir un faible taux d'engagement et un retour sur investissement inférieur à vos attentes. Ne négligez donc pas cette étape.

Ne pas se renseigner sur les règles en vigueur

Il est important pour les entreprises de comprendre les réglementations et les lois qui régissent le marketing, car cela peut avoir un impact significatif sur leur campagne. Par exemple, les entreprises doivent être conscientes de la loi sur la protection des consommateurs, notamment lorsqu'il s'agit de collecter et de traiter des données personnelles. 

Il est également important de faire preuve de transparence lorsque l’on effectue une collaboration : tout partenariat doit être explicitement indiqué par l’influenceur.

Notez que cet article s’adresse d’abord aux entreprises françaises. Cependant, chaque pays possède ses propres règles en matière de publicité et de protection des consommateurs. Si votre entreprise est basée dans un autre pays, n’oubliez donc pas de vous renseigner sur ces réglementations. 

Source : Pixabay

Ne pas se couvrir juridiquement

Une erreur classique consiste à réaliser un partenariat sans contrat d’influenceur. Le problème, c’est que le marketing d’influence fait l’objet d’un flou juridique : ne pas rédiger de contrat, c’est risquer de se retrouver dans une impasse et de devoir régler l’affaire au tribunal de commerce.

Pour rappel, le contrat d'influence est un document qui définit les règles et les responsabilités de l'entreprise et de l'influenceur. Il peut couvrir des sujets tels que la durée de la campagne, le type de contenu à créer, les paiements, la confidentialité des informations et la propriété intellectuelle. Il joue donc un rôle important dans une campagne de marketing.

Pour autant, vous n’êtes pas obligé(e) de réaliser le contrat d’influenceur vous-même. Vous pouvez parfaitement vous inscrire sur une plateforme comme Inpressario qui vous permettra de le créer gratuitement et en toute simplicité. 

Ne pas assez communiquer avec l’influenceur

Enfin, établir des relations solides et durables avec l'influenceur est essentiel pour obtenir les meilleurs résultats de votre campagne. Vous devez donc prendre le temps d'établir un premier contact et de leur expliquer vos attentes et votre vision.

Il est également conseillé de leur fournir un briefing détaillé et précis, afin que votre partenaire comprennent ce que vous attendez d'eux. Si vous ne communiquez pas clairement avec les influenceurs, vous risquez de ne pas obtenir les résultats souhaités et de compromettre la qualité de votre campagne.

© 2023 infocast.fr  |  Tous droits réservés