Antoine Vielliard, un maire qui ne se laisse pas faire

, , Commentaires fermés sur Antoine Vielliard, un maire qui ne se laisse pas faire

C’est le moins que l’on puisse dire ! Antoine Vielliard est le maire de Saint-Julien en Genevois depuis 2014 et il ne supporte plus l’attitude hautaine et désobligeante de sa voisine Genève à l’égard de ses administrés. C’est un aspect d’ailleurs inattendu des relations qui existent entre la France et la Suisse. Même si celles-ci restent parfaitement cordiales et même si Antoine Vielliard a grandi à Genève et que c’est une ville qu’il affectionne particulièrement, il n’en reste pas moins que certains aspects de la vie économique de cette dernière viennent s’immiscer au sein de sa propre ville.

 

Se servir des réseaux sociaux pour mieux servir sa ville

 

Quand il s’insurge contre les fausses résidences secondaires ou contre le traitement réservé à ses administrés de la part de Genève, Antoine Vielliard a choisi les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, mais également les chaînes télévisées régionales ou sur Internet, il expose son avis avec fermeté, le défend, permettant aussi à chacun de donner son opinion s’il le juge utile. S’exposant ainsi au jugement, cela lui permet également d’instaurer le dialogue, ce qui fait la force de ce jeune maire.

 

La difficulté des frontaliers

 

Les réseaux routiers saturés et l’immobilier en crise résume à peu près les conséquences de politiques de travail et sociales différentes d’un pays à l’autre. Le jeune maire s’attèle à lisser ces différences pour rendre aux habitants de sa ville une meilleure qualité de vie.