Fêtards, étudiants en médecine, sectaires : qui sont les faluchards ?

, , Commentaires fermés sur Fêtards, étudiants en médecine, sectaires : qui sont les faluchards ?

Lorsque l’on parle de faluche, on peut s’attendre à trois types de réactions de la part des interlocuteurs. Les premiers ne la connaissent pas, les deuxièmes la connaissent mais par le biais d’idées répandues. Il faut donc s’intéresser aux troisièmes, les faluchards, pour savoir ce qui se cache vraiment derrière ces chapeaux plats garnis d’insignes.

Idée n°1 : la faluche est réservée aux étudiants en médecine ou en pharmacie

Si les « carabins », les étudiants en médecine, sont nombreux à porter la faluche, ce chapeau coloré et personnalisé ne leur est pas réservé. Il existe toute une panoplie d’insignes destinés à préciser sa spécialité d’études, qu’il s’agisse de philosophie, de sport, de gastronomie ou de musique.

En revanche, les étudiants en médecine et en pharmacie bénéficient d’un ruban particulier, en velours, tandis que les autres cursus postbac sont indiqués par un ruban satiné.

Idée n°2 : les faluchards ne sont que des fêtards

Les faluchards ne sont pas plus fêtards que les autres étudiants, mais pas moins non plus. Porter la faluche ne change pas fondamentalement le caractère. Cela constitue une ouverture vers les autres, un sujet de discussion. Et effectivement, les faluchards ayant un réseau conséquent, ils sont plus susceptibles d’être invités en soirée que d’autres étudiants isolés. En revanche, chaque faluchard garde son propre caractère.

L’insigne faluche permet de repérer les faluchards qui aiment faire la fête, ceux qui apprécient la solitude ou qui préfèrent d’autres activités. Encore faut-il parvenir à trouver le sens de chaque insigne…

 

Source : Pexels

Idée n°3 : les faluchards restent toujours entre eux

Faux ! Comme indiqué précédemment, les faluchards se côtoient par l’effet de réseau et parce qu’ils se reconnaissent rapidement grâce à leur chapeau, qui fournit un bon sujet préliminaire de discussion. Cependant, les faluchards ne boycottent pas les soirées étudiantes classiques. Ils sont même particulièrement enclins à partager leurs idées ou leur bonne humeur, que ce soit avec leurs pairs, avec des associations étudiantes ou avec d’autres personnes.

Idée n°4 : le propriétaire d’une faluche peut y accrocher ce qu’il veut

Pour les non-connaisseurs, la faluche n’est qu’un chapeau original garni de pin’s, et chacun peut y accrocher les insignes qu’il veut. C’est faux, bien que l’étudiant faluchard choisisse en grande partie les décorations qu’il souhaite suspendre à son béret.

Garant des insignes, le Grand Maître est le seul qui puisse attribuer des insignes ou destituer un membre faluchard de l’un d’eux si ce dernier ne s’en est pas montré digne. Les insignes décernés par un Grand Maître sont par exemple :

– l’insigne de Bacchus (dignité dans l’ivresse) ;

– la bouteille de vin (cuite certifiée) ;

– la chouette (oiseau de nuit) ;

– le coq (qui parle beaucoup) ;

– le volant (conducteur en fin de soirée). 

Certaines décorations sont également soumises à la loi française. Ainsi, arborer une médaille militaire 2022 dans un lieu public n’est possible que si ladite médaille a été attribuée selon les règles. La personne qui la porte doit respecter les usages, qui n’incluent pas le fait de l’épingler à sa faluche. En revanche, l’insigne de la quille peut être arboré par tous les faluchards ayant réalisé leur service militaire.

Source : Pexels