La fabrication des cloches

, , Commentaires fermés sur La fabrication des cloches

Le saviez-vous ? Depuis les temps les plus anciens – le fameux âge du bronze remonte, en effet, à la Préhistoire – l’homme est rompu au travail du cuivre. En particulier, les techniques particulières pour la fabrication des cloches étaient déjà très élaborées au Moyen Age… au point qu’elles n’ont guère eu besoin d’évoluer depuis !

En quoi les cloches sont-elles fabriquées ?

frw
Source : http://www.frwcarobronze.fr/

Si les étapes de fabrication d’une cloche en passent par l’utilisation de sable, puis d’argile et de terre, la forme définitive est coulée dans un bronze composé aux trois quarts de cuivre et d’un quart d’étain (vous trouverez sur http://www.frwcarobronze.fr/Bronze_etain_en.htm les matériaux nécessaires). Le métal en fusion est porté jusqu’à plus de 1000 degrés avant d’être versé dans le moule qui se brise peu à peu pour laisser apparaître, au bout de quelques jours, la cloche qu’il renferme.

Comment obtient-on le son d’une cloche ?

La nature du son d’une cloche dépend en grande partie de ses dimensions (plus elle sera petite, plus elle rendra un son aigu), mais aussi des finitions effectuées par l’artisan après le moulage, qui consistent à travailler le métal à l’intérieur de la cloche pour obtenir le son le plus harmonieux possible. Vous êtes un peu musicien, très doué de vos mains et la fabrication des cloches vous fascine ? Procurez-vous les alliages de bronze qu’il vous faut sur Frwcarobronze.fr et lancez-vous, en commençant par des clochettes de petites dimensions !