Viager : les réponses aux questions les plus courantes

, , Commentaires fermés sur Viager : les réponses aux questions les plus courantes

Vous souhaitez vendre ou acquérir un logement par le biais d’un viager ? Cet article vous donnera les réponses aux questions les plus couramment posées pour ce mode de vente immobilière.

viager
Source : Pixabay

Quelle est la différence entre un viager libre et un viager occupé ?

 

Très classique, la vente en viager occupé implique de démembrer la propriété : la nue-propriété revient alors à l’investisseur, tandis que le vendeur conserve l’usufruit de son bien. Ainsi, il peut continuer à habiter le logement comme il l’a toujours fait, tout en percevant les rentes de l’acquéreur. Ce n’est qu’au décès du vendeur que l’investisseur récupérera le bien.

Le viager libre, au contraire, permet à l’investisseur d’utiliser le bien immédiatement après la vente. Dans ce cas, la rente et le bouquet sont généralement plus élevés. Ce mode de transaction est plus rare, mais il constitue une réelle sécurité pour le vendeur.

 

Quels sont les avantages de vendre son bien en viager ?

 

Vendre une maison ou un appartement en viager comporte une multitude d’avantages. Pour commencer, vous percevrez une rente à vie, qui complètera vos revenus et améliorera votre qualité de vie. En outre, vous pourrez obtenir un bouquet, représentant une partie de la valeur de votre bien.

La vente en viager a pour atout d’être très sécurisée : si l’investisseur cesse de payer les rentes, vous pourrez obtenir l’annulation du contrat et récupérer votre bien.

 

Quels sont les avantages d’acheter un logement en viager ?

 

Acheter un logement en viager permet de réaliser un investissement de qualité, sans avancer de fonds importants. Dès la signature du contrat, vous serez déjà nu-propriétaire (ou propriétaire, dans le cas d’un viager libre) du logement.

Bien entendu, l’achat en viager constitue également un investissement socio-responsable, qui contribuera à améliorer la qualité de vie du vendeur.

 

Peut-on emprunter pour acheter un bien en viager ?

 

Il est quasiment impossible d’emprunter pour acquérir un bien en viager. En effet, la banque ne peut pas se couvrir en plaçant une garantie sur le logement, comme elle le ferait avec un achat classique. L’investisseur doit donc avancer les frais du bouquet.

 

Que se passe-t-il en cas du décès de l’acheteur ?

 

En cas du décès de l’acheteur, le viager entre dans la succession. La charge de la rente est donc transférée aux héritiers.

 

Comment fonctionne la répartition des charges et des travaux ?

 

En principe, la taxe foncière ainsi que les gros travaux sont aux frais de l’investisseur, tandis que les petits travaux doivent être pris en charge par le vendeur. Cependant, les deux parties peuvent naturellement décider de s’arranger autrement.